Posts Tagged ‘robe’

Ca progresse encore…

25 septembre 2010

Aujourd’hui, j’ai encore avancé le « chapeau », qui ne devait pas rester si simplissime…

Mais avant ça, j’ai eu envie de fixer la fermeture sur la robe, même si je n’ai pas fini d’installer la doublure, ce qui me permettra de réaliser plus facilement mes essayages (jusqu’à maintenant, je galère un peu pour m’épingler la robe dans le dos moi-même !!!)

Voilà donc les quelques photos de la mise en place de la fermeture :

Je m’aperçois que le dos est un peu « vide »….. au moins sur une partie, donc je pense qu’il y aura encore des choses à faire. De toute façon je trouvais déjà que la jupe n’était pas assez garnie ! 😀

Bon je reviens donc à mon « chapeau »…

Je commence par retravailler un peu sur les « rideaux » latéraux.

Ensuite je me suis attelée à décorer la partie « couronne » :

Je me suis arrêtée là pour aujourd’hui, mais considérez bien que ce n’est pas terminé !!!

Ciao !

Publicités

Et ça continue…

21 août 2010

Pour commencer, un petit rajout sur le compte-rendu d’hier, j’avais oublié de noter dans mon article que j’avais assemblé les bandes pour élargir le bustier. Voilà, ça c’est fait.

Aujourd’hui j’ai continué comme prévu la customisation de la jupe. J’ai commencé par assembler le bustier et la jupe, en fronçant cette dernière :

Maintenant que j’ai le montage définitif, je peux assembler le frou-frou vert. Oui « frou-frou », c’est tout ce que j’ai trouvé, je ne connais pas le langage « officiel » ;-).

Après avoir tenté 2 ou 3 coups, je constate que le meilleur moyen d’y arriver est de fixer au préalable, avec des épingles, les différents points de froufroutage.

Je décide d’ajouter une grosse perle à facette à chaque point, ça cache le fil, et ça donne un effet encore plus sympa. (j’espère que ça brillera sous le soleil de mars)

Enfin, j’ai ajouté une petite dentelle sur le devant, à la jonction entre le bustier et la jupe :

C’est tout pour aujourd’hui !

C’est parti pour la jupe

21 juillet 2010

Aujoud’hui, conclusion du bustier, et retour sur la jupe :

Pour terminer le bustier, il restait les manches à assembler, idem pour la doublure. Je m’arrange pour que coté doublure, il n’y aie aucune couture apparente, ça complique la tache mais ça vaut le coup (je suis un peu perfectionniste…).

Préparation et assemblage des manches :

Voilà un premier aperçu des manches installées, mais la doublure n’est pas encore cousue…

Ensuite, il faut fixer la doublure en faisant en sorte que la couture soit cachée… là il faut avoir une bonne visualisation dans l’espace, sinon c’est pas la peine !

Voilà le résultat à l’intérieur du bustier :

Je suis fière de moi. Et oui, il faut le dire… D’ailleurs ça aurait été plus simple si je n’avais pas déjà fixé la doublure en bas des manches l’autre jour, mais bon je n’avais pas assez réfléchi à l’avance. Parce que ça j’aurais pu le faire après…

Et voilà le résultat, le bustier est maintenant complètement terminé, mais je dois attendre d’avoir fini la jupe pour pouvoir fixer la fermeture à glissière….

Voilà, je reviens donc maintenant sur le reste de la jupe. Il faut d’abord assembler les épaisseurs de blanc et de rose ensemble… j’en ai 4 à faire…

J’en profite pour les assembler entre eux, au moins ce sera fait, il n’y aura plus que la « déco ». D’ailleurs j’ai inséré un ruban rose le long du contraste, pour faire suite à celui du bustier :

Un visuel de la largeur de la jupe (qui n’est pas fermée derrière) :

J’ai barbouillé le linge qui sèche, c’était pas très valorisant pour la photo, et de toute façon c’est pas là qu’il faut regarder… 😉

Et puis c’est reparti pour la broderie, j’avais envie de faire des petites fleurs avec les « paillettes/sequins », ce que j’ai fait sur toute la longueur du contraste de la jupe :

Et ça m’a occupée un bon moment…

Voilà pour aujourd’hui !

Fini le décolleté !

20 juillet 2010

Programme chargé aujourd’hui, puisqu’après avoir longuement brodé… comme d’habitude quoi… je me suis enfin lancée dans l’assemblage du bustier, et ce ne fut pas une mince affaire. Reportage en images :

Je reprends la broderie sur le bustier :

J’ai assemblé les deux parties pour que le motif soit continu :

Je tente la réalisation d’une fleur en rubans :

Le résultat est plutôt satisfaisant, j’ai fait ça à ma sauce, je ne sais pas s’il existe une technique « officielle »…

Je le mets sur Augustine pour voir ce que ça donne, et surtout avec les manches :

Maintenant à l’attaque du dos :

Je l’assemble au devant avant de commencer :

Et là je me rends compte d’un petit accident, un fil et une perle se sont cassés au passage en machine, mais bon c’est vite réparé (le fil était doublé, je ne fais que consolider le tout) :

Je n’oublie pas de cranter, à cause de l’arrondi :

Finalement le dos est bien garni !

Et avec les manches :

Ensuite je suis revenue en mode « couture » :

Je me lance dans la réalisation d’un « anti-décolleté » si on peut lui donner un nom 😀

J’ai testé sur Augustine, je ne voulais pas laisser blanc, donc je remets mon fameux vert, puisqu’il m’en reste pas mal. Comme c’est un peu ton sur ton, je fais des petits essais pour habiller tout ça :

Là ça me parait suffisamment habillé. J’aime bien.

Donc je vais mettre ce plan à exécution !

Je commence par fixer les rubans en les alignants avec ceux du coté :

Fixation du ruban à la machine :

Ensuite, assemblage des différentes pièces du bustier :

Je décide de reprendre au propre mon idée d’anti-décolleté, car la première version était un peu brouillon :

Ca ressemble un peu à une sorte de bavoir…

Passage délicat, il s’agit maintenant de fixer ça proprement entre le bustier et la doublure… pas une mince affaire donc. Je commence par faufiler l’anti-déc’ sur le bustier :

Là je suis contente, j’ai réussi mon coup…

Je le mets sur Augustine pour voir :

Là je me dis « il manque quelque chose, ça me parait vide… MERDE il manque les fronces !!!!!! »

Plus qu’à défaire et à recommencer cette étape déjà compliquée … zut et re-zut !

Ca va j’arrive encore à m’y retrouver dans tout ce tas de tissus !

Après avoir faufilé les fronces sur le bustier, je recommence le faufilage de l’anti-déc’ :

Je regarde tout de suite si c’est bon :

Voilà ce que ça donne après assemblage de la doublure, étape que je n’ai pas eu l’idée de photographier a priori…

Je vous montre le coté « doublure » pour vous donner une idée de comment ce sera à l’intérieur :

Et voilà c’est terminé pour aujourd’hui, mais je vais conclure sur une autre photo du bustier terminé, juste parce que c’est celle qui apparaitra automatiquement en aperçu sur Facebook (pour ceux qui connaissent)…

Bonne soirée.

Broderie

19 juillet 2010

Comme le dit si bien le titre, il a surtout été question de broderie de perles aujourd’hui. Voici donc un aperçu en images :

J’ai d’abord continué la jupe, ici les « branches » :

Ensuite, j’ai voulu retravailler un peu le bas de la jupe, car le vert n’arrivait pas jusqu’en bas (merdouille à la découpe, je devais rattraper ça), j’avais une idée d’épaisseurs de tissu, version froissée, mais difficile à mettre en place…

Finalement c’est une large bande repliée sur elle-même à plusieurs reprises :

Voilà un aperçu de ce que ça donnera une fois terminé, j’ai froncé le haut pour l’ajuster au bustier, et j’ai piqué avec quelques épingles, pour avoir un rendu plus proche de la réalité :

Ce n’est pas exactement ce que je cherchais, mais c’est assez concluant, ça ressemble à un jardin…. non ?

Ensuite j’ai essayé sur moi ce fameux bustier que je trouve très décolleté, j’ai relevé un tout petit peu, et finalement ça a l’air d’aller, de toute façon il faudra que je bricole quelque chose pour le cou, vu que le Carnaval ne tombe pas en juillet…. je vais pas rester le cou à l’air !

Je m’attaque ensuite à la partie visible du bustier, d’abord fixer les épaisseurs entre elles :

Et voilà toutes mes pièces de bustier, prêtes à être customisées, ou plutôt, j’ai envie de dire, « costumisées » 😉 :

Je m’attaque donc à la broderie sur la partie droite du bustier :

Aperçu sur Augustine, avec la manche assortie :

Ensuite je rajoute quelques fantaisies dans le dos, mais je pense que ce n’est pas là qu’on regarde le plus…

Voici un aperçu sur Augustine (j’ai essayé de placer les pièces mais ce n’est pas très représentatif de l’aspect fini) :

Finalement, ça parait un peu vide comme ça…. mais j’ai décidé d’arrêter là pour aujourd’hui, j’y ai encore passé quelques bonnes heures !

On verra si demain je suis plus inspirée par le dos !?

Bonne soirée à tous.

Encore une journée productive !

18 juillet 2010

Depuis environ 10h30 et jusqu’à environ… maintenant (peu après 20h)… avec quelques petites pauses entre temps… voilà tout le temps que j’ai consacré à mon projet aujourd’hui. Je n’ai plus tellement le cerveau dans le bon sens, alors si vous voyez des fautes dans le texte, c’est normal… bon je vais quand même faire de mon mieux ! hein !!!

En fait j’ai passé ma journée sur les manches, c’est dingue ce que ça passe vite ! Heureusement qu’il me reste encore 7 mois 1 semaine et 3 jours, je sais que j’ai le temps… 🙂

J’ai cousu des paillettes, des perles et des rubans, j’avais envie de dire « de toutes les couleurs », mais vous savez déjà que c’est faux ! 😉

Je crois que je vais simplement coller des photos et si besoin ajouter les commentaires au fur et à mesure. Je n’en reviens pas qu’une journée complète se soit écoulée rien que pour les manches !  Et encore, j’avais déjà découpé les pièces dans les différents tissus….

Photo ci-dessus : les volants d’une des manches, que j’ai agrémentés de rubans verts, roses, et blancs. Au bout des rubans, j’ai fait une finition « ourlet » pour arrêter l’effilochage, puis j’ai ajouté des paillettes.

Je n’avais pas envie de faire les deux cotés identiques… j’ai pas envie d’être symétrique !

Donc pour la deuxième manche, jai donné dans la bordure paillettes :

UNE heure pour faire le tour !

Et oui, comme on me le fait souvent remarquer : « il en faut de la patience! » …

et ensuite le deuxième volant :

Voilà donc les volants de mes deux manches, et il est déjà 13h42 !!!

Y’a quand même un moment où j’ai mangé, mais je ne sais pas à quelle heure… quand j’avais faim… 🙂

Ensuite, il faut donc réaliser les deux parties hautes, différentes, des manches.

Je décide, à peu près à ce moment-là ou pas très loin, que le volant « rubans » sera mieux à gauche, vu que je suis droitière, comme ça pendouille de tous les cotés, faut pas oublier le coté pratique… bref, c’est parce qu’il faut bien trancher à un moment !

J’ai commencé par réaliser une manche qui s’assortit plutôt bien avec le volant « brodé », soit le coté droit :

J’ai d’abord assemblé l’épaisseur de blanc avec l’épaisseur de vert… pas très voyant ce vert…

Tellement que j’ai commencé à coudre des rubans sur le coté intérieur !!!! pas fatiguée du tout…. bref du coup j’ai recommencé du bon coté !

Ensuite, je sors tout ce que j’ai, et je laisse venir l’inspiration :

Ensuite, assemblage de la manche, puis essayage :

Et là, vient l’étape un peu compliquée… assembler la manche et son volant, en fronçant ce dernier… ce ne fut pas une mince affaire, vu les épaisseurs de tissus, je n’ai même pas essayé d’assembler la doublure à ce moment-là…

Même à la machine, je suis restée ultra vigilente, c’était tout étroit, il y a même des moments où au lieu d’appuyer sur la pédale, je tournais le bouton à la main !

Viens le moment de l’essayage :

Plutôt concluant, j’aime bien, et maintenant un aperçu avec le reste du costume sur Augustine :

Là, il faut donc installer la doublure, ce que je vais faire à la main, tranquillement assise dans mon canapé !

Ca me laisse tout le temps pour penser…. : heureusement qu’on n’a que 2 bras ! parce que 2 manches, ce sera déjà bien assez !!!!!

Bon, à l’attaque de la deuxième manche !

Je m’inspire du volant, qui est plutôt style « rubans »… et laisse libre cours à mon imagination… on verra bien ce que ça donne !

et quelques petites broderies de perles quand même :

Après assemblage, un petit essayage :

Ce ruban rose ne tombe pas très bien… pas convaincue, je teste une petite fixation intermédiaire…

Puis je m’occupe de la partie difficile, à savoir, fronçage et assemblage des volants.

Ce n’est décidément pas terrible ce ruban rose…

Je décide de le reprendre complètement, et j’improvise autre chose, puis j’installe la doublure, comme pour l’autre coté. Voici le résultat fini :

Et de face, la dernière pour aujourd’hui :

A part ça, j’ai croisé des Hortensias en me promenant, et ça m’a donné une idée de nom…

pas de suspens, j’ai pensé à Hortense, et en plus ce prénom signifie « qui vient du jardin », ce qui correspond à mon idée d’inspiration des fleurs… on verra si je trouve mieux d’ici là, il me reste 7 mois 1 semaine et 3 jours pour décider… 🙂

Un peu plus mieux !

14 juin 2010

Reprise de possession des lieux aujourd’hui ! J’ai replié le canapé-lit, et ma chambre d’amis a retrouvé sa fonction d’atelier de  couture :-).

J’ai donc immédiatement rebranché ma machine pour piquer ensemble les différentes parties de la doublure de la jupe, qui attendaient sagement depuis … au moins tout ça oui…

J’ai testé 2 points de couture+surfilage de ma machine dans le but de limiter l’effilochage :

un qui semble être un véritable surfilage

l’autre qui semble être un double point avec zig-zag

C’est celui-ci qui m’a paru le plus concluant sur ce tissu.

Ensuite, je me suis attaquée à la découpe des parties de la jupe, dans le tissu blanc cette fois-ci.

J’ai ensuite tout épinglé sur Augustine, et voilà une approximation du rendu :

Il n’y aura donc plus qu’à imaginer les 2 couleurs là-dessus…

le vert est vraiment tout pâle à coté du rose… il faut que je médite vraiment à fond sur ce détail…

Sinon j’aime beaucoup ce rose ! 😉

Bilan de la journée

1 juin 2010

Aujourd’hui, j’ai pu avancer un peu sur le masque ET sur la couture… donc voici le récap’ …

J’ai commencé ce matin par refaire une légère couche d’enduit sur le masque, à l’aide d’un couteau à peindre, ce qui est quand même plus précis.

je l’ai ensuite laissé séché….

et puis j’ai consacré ma journée (de repos :-)) à tout autre chose…

Ensuite, quand le masque avait séché, je l’ai à nouveau poncé :

J’ai ensuite pesé le masque, qui affiche à présent 78 grammes !

Je n’ai pas pris le temps de passer une couche de peinture… ce sera pour plus tard, car ensuite je me suis replongée dans la couture (enfin, après avoir accordé à la toutoune sa promenade, sous la pluie…)

J’ai décidé de reproduire les autres pièces du patron, en commençant par les manches :

puis je me suis attaquée à la jupe… pour ce qui est de la partie devant (le contraste), ça allait, mais pour les parties devant/coté et dos, mon plan de travail était trop petit, et vu que le sol ne me paraissait pas très propice au décalquage de patrons, j’ai carrément scotché le truc sur le mur !

….

ensuite je vous passe les détails, j’ai décidé de commencer à couper le tissu de la jupe, pour la doublure (toujours mon tissu satiné épais), on voit défiler la longueur et on prie pour avoir bien calculé le jour de l’achat…. après avoir découpé tout ça, ouf, il me reste encore un peu de longueur pour les manches…

J’ai épinglé vite-fait les différentes parties qui composeront la jupe (doublure) sur Augustine, ce sera froncé, donc là ça ne donne qu’un aperçu rapide, mais c’est déjà chouette !!!

Ensuite, après avoir tout découpé et épinglé, j’ai décidé de commencer à piquer à la machine pour assembler les différentes parties de la jupe :

Cette partie n’est pas très compliquée, j’ai bien épinglé avant de piquer, car le tissu glisse sur lui-même, c’est tout. Ensuite j’ai renforcé avec un point zig-zag car le tissu à tendance à s’effilocher…

Donc conclusion, j’ai piqué ensemble les 3 parties du devant, j’ai piqué ensemble les deux parties de l’arrière (en n’oubliant pas de s’arrêter pour la fermeture à zip).

Ensuite j’ai épinglé ça très vite-fait sur le buste d’Augustine, sans chercher à mettre en forme, donc pas de photo pour conclure !

@ bientôt…

Le choix du patron

6 avril 2010

J’ai fait le tour des sites de patrons (ceux pour la couture, pas ceux du Medef !)… et en fait, difficile de trouver quelque chose d’original…

Tout ça remonte à bien avant la création du blog, ce n’est pas du « temps réel »… J’ai fait plusieurs fois le tour des sites, j’ai rempli et vidé plusieurs fois des paniers…

Finalement j’ai opté pour ce modèle (ça doit rappeler des souvenirs à certaines personnes) :

je le « customiserai » mais c’est surtout pour avoir une forme de base sur laquelle m’appuyer, car je ne pense pas savoir créer moi même le patron.